Rechercher | Plan | @

Alcoolisme foetal appel à l'aide

aucun commentaire

 

Source : http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1064144/alcoolisme-foetal-famille-shawinigan-problemes-education 

Un couple a adopté trois soeurs aux prises avec des problématiques reliées à l'alcoolisme fœtal. Photo : Radio-Canada

PUBLIÉ LE DIMANCHE 29 OCTOBRE 2017


Une famille de Shawinigan interpelle à nouveau le ministère de la Santé du Québec et celui l'Éducation et de l'Enseignement supérieur pour obtenir du soutien. Le couple a adopté trois soeurs il y a une dizaine d'années, toutes trois aux prises avec des problématiques reliées au syndrome d'alcoolisme fœtal (SAF).

 

Le SAF entraîne de nombreuses complications pour les enfants et les adultes qui en sont atteints dont des malformations physiques, des troubles d'apprentissage et des problèmes de langage

À l'heure actuelle, le système de santé n'est pas outillé pour diagnostiquer et traiter le syndrome et le trouble du spectre de l'alcoolisme fœtal.

 

Chantal Brouillette et son conjoint demandent à ce que soient reconnus les troubles associés à cette problématique, afin de favoriser des traitements.

 

« On est à bout de bras, on est vraiment fatigués », dit-elle.

Nous on n'arrêtera pas de se battre parce qu'on les aime nos enfants et on ne veut pas que d'autres familles vivent ce qu'on est en train de vivre en ce moment parce qu'on est en crise en ce moment.

Chantal Brouillette, mère adoptive

 

Le couple demande à ce que ses enfants obtiennent des services de santé et puissent obtenir l'aide nécessaire à l'école.

 

L'alcool et la grossesse

Au Québec, il n'existe aucune clinique pour traiter le syndrome de l'alcoolisme fœtal, alors que le taux de consommation d'alcool par les femmes enceintes est largement supérieur à celui du Canada.

 

Une enquête de Statistique Canada échelonnée sur 15 ans, entre 1993 et 2008, montre que 25,6 % des femmes auraient consommé de l'alcool durant leur grossesse au Québec alors qu'au Canada, ce taux est de 14 %.

 



Écrire un commentaire