Rechercher | Plan | @

Alcoolisme fœtal, le cri du cœur d’une maman

aucun commentaire


PUBLIÉ LE VENDREDI 28 OCTOBRE 2016 À 9 H 29

PHOTO : FACEBOOK
Chantale Brouillette et une de ces filles   


Depuis 10 ans, Chantale Brouillette se bat pour que ses trois filles qu'elle a adoptées aient de meilleurs services pour soigner leurs symptômes reliés au syndrome d'alcoolisme fœtal (SAF).

 

« Les médecins sont vite dépassés. On a fait le tour du Québec avec notre plus grande et personne ne nous disait la même chose », a raconté madame Brouillette en entrevue à l'émission Facteur Matinal.

 

Chantale Brouillette a constaté qu'il n'y avait aucun centre spécialisé au Québec pour les enfants dont la mère a consommé de l'alcool durant sa grossesse.

 

Selon madame Brouillette la province devrait s'inspirer de ce qui se passe ailleurs au Canada. Au Nouveau-Brunswick et en Alberta par exemple, des centres pour venir en aide aux enfants atteints du SAF ont été créés.

« On a vraiment besoin d'équipes multidisciplinaires pour être en mesure d'établir un diagnostic clair, » précise madame Brouillette. Selon elle, « les problématiques liées au syndrome se développent avec l'âge et il n'y a pas un enfant pareil, » ajoute la femme qui espère que son message sera entendu.

 

Le Directeur national de santé publique du Québec a rappelé cette semaine que l'alcool est un produit

​ « susceptible de provoquer des malformations congénitales par son action sur le fœtus et il est la principale cause évitable d'anomalies congénitales et de déficiences intellectuelles chez les enfants; certains des troubles sont permanents et irréversibles ».

 

Ça fait 20 ans que l'organisme SAFERA se bat pour faire connaître tous les problèmes liés au syndrome d'alcoolisme fœtal et pour convaincre l'État de mieux intervenir en cette matière. Chantal Brouillette est la représentante de la région au sein de SAFERA.

 

Selon des chiffres déjà publiés, le Québec est la province canadienne où le taux de consommation d'alcool durant la grossesse est le plus élevé avec 26,5 %, selon des données de Statistique Canada recueillies de 1993 à 2008.

 

Source : http://ici.radio-canada.ca/regions/mauricie/2016/10/28/002-syndrome-alcoolisme-foetal-chantale-brouillette-saf.shtml



Écrire un commentaire