| | A+ / A- |

Sociofinancement

Stéfanie est une survivante...

Pendant les 9 mois de sa conception, elle a vécu dans un milieu hostile, à cause de l’alcool que sa mère biologique consommait. Elle a dû patienter un autre neuf mois avant de pouvoir quitter l’hôpital et avoir des parents.

 

Aujourd'hui âgée de 25 ans, elle est pleine d’entrain, amoureuse de la vie et de la musique, et elle se bat encore à chaque jour pour faire et réussir à faire ce que les autres de son âge réalisent sans difficulté. Tout comme Théo, Mini-Puce, Jean-Pierre, Marie, Jacynthe, Jérémy et bien d’autres qui été exposés à l’alcool pendant la grossesse. Ils ont tous le trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF), une condition neurologique, permanente.

 

On estime que près de 1% des enfants en Amérique souffre de séquelles causées par la consommation d’alcool pendant la grossesse. Cependant, avec des services appropriés, nos enfants peuvent développer leurs talents, s’intégrer dans la vie sociale et y apporter leur contribution. Sans eux, ils risquent une vie encore plus difficile et de  grossir le rang des décrocheurs, des itinérants et des victimes d’abus. Toutefois, contrairement à ce qui se passe ailleurs au Canada, le TSAF est peu connu au Québec, donc peu diagnostiqué, et il n’y a pas de services adaptés.

Nous voulons changer cela!

Nous organisons  un colloque sur le TSAF principalement pour les parents et les intervenants, que nous tiendrons le 28 octobre à Québec. Vos dons nous aiderons à faire de ce colloque une réussite dans la réalisation de ses objectifs;

- Sensibiliser la population

- Favoriser le dépistage

- Rendre accessible au Québec les services adaptés.

 

 Merci au nom de Stéfanie et tous les enfants du Québec, vivant avec le TSAF! 

 

P.S. N'hésitez pas à partager notre campagne de sociofinancement disponible sur :

yoyomolo.com

Et merci à tous nos donnateurs