Rechercher | Plan | @

Notre mission

Fondé en 1998, SAFERA est un organisme francophone dont la mission est centrée sur la prévention du syndrome d’alcoolisation foetale (SAF) et la réponse aux besoins des personnes atteintes.

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION :

Composé uniquement de parents, ses membres représentent aussi SAFERA dans leurs régions respectives. Tous ces parents mettent en commun leurs expériences comme parents adoptifs ou d’accueil d’enfants mineurs ou majeurs vivant avec un TSAF, ainsi que leurs connaissances personnelles et professionnelles acquises dans les milieux dans lesquels ils étudient, travaillent ou ont travaillé (enseignement, soins infirmiers, protection de la jeunesse, mouvement communautaire, service social).

 

 

  • Annie Rivest (Lanaudière). Musicienne, elle est aussi enseignante depuis 1993 et famille d’accueil depuis 2005.
  • Colombe Turcotte (Chaudière-Appalaches). Infirmière clinicienne et bénévole engagée auprès d’organismes de services pour les enfants handicapés, elle fait connaitre le SAF depuis plus de 25 ans et est la mère d'un jeune adulte approchant la trentaine
  • Dominique Dubé, gestionnaire, bachelière en psychosociologie et diplômée d’études supérieures de la maîtrise en gestion de personnes,(complémentaires en éthique), mère adoptive de deux adultes ayanun TSAF
  • Marie-Josée Gauthier (Mauricie).  Étudiante au bac en service social elle a accueilli et adopté avec son conjoint des enfants ayant des handicaps neurologiques, dont le SAF.
  • Nathalie Vaillancourt (Québec). Infirmière en recherche elle s’implique depuis longtemps dans des projets d’aide au bénéfice des enfants et a adopté une enfant ayant un TSAF.
  • Luc Roy, membre fondateur (Chaudière-Appalaches). Homme d’affaires à la retraite, il a une formation en soins infirmiers et reçu en 2001 une formation particulière sur le SAF disensée par le Réseau de prévention du SAF de la Colombie-Britannique. Il adopté en 1991 une enfant ayant le SAF.
  • Louise Loubier-Morin, co-fondatrice. Présidente et directrice de SAFERA depuis 1998, Louise a fait 6 ans d’études universitaires en criminologie et toxicomanie (Université de Montréal), et en droit (Université Laval, Québec). Elle a également oeuvré pendant 35 ans à Québec et en Chaudière-Appalaches dans les domaines de la protection de la jeunesse et des jeunes contrevenants. Depuis 1998, elle participe à des colloques aux États-Unis et au Canada, ainsi qu’à des travaux avec des professionnels européens et canadiens sur le TSAF; elle conçoit et dispense aussi des formations pour les parents, les intervenants sociaux et infirmiers et les enseignants . En 2004, elle publie Enfants de l’alcool, le premier et à ce jour le seul livre francophone exhaustif sur l’alcoolisation foetale et l’intervention auprès des enfa

 

Les fondateurs

 

Luc Roy, membre fondateur (Chaudière-Appalaches)

Homme d’affaires à la retraite, il a une formation en soins infirmiers et reçu en 2001 une formation particulière sur le SAF disensée par le Réseau de prévention du SAF de la Colombie-Britannique. Il adopté en 1991 une enfant ayant le SAF.

 

Louise Loubier-Morin, co-fondatrice

Présidente et directrice de SAFERA depuis 1998, Louise a fait 6 ans d’études universitaires en criminologie et toxicomanie (Université de Montréal), et en droit (Université Laval, Québec). Elle a également oeuvré pendant 35 ans à Québec et en Chaudière-Appalaches dans les domaines de la protection de la jeunesse et des jeunes contrevenants. Depuis 1998, elle participe à des colloques aux États-Unis et au Canada, ainsi qu’à des travaux avec des professionnels européens et canadiens sur le TSAF; elle conçoit et dispense aussi des formations pour les parents, les intervenants sociaux et infirmiers et les enseignants . En 2004, elle publie Enfants de l’alcool, le premier et à ce jour le seul livre francophone exhaustif sur l’alcoolisation foetale et l’intervention auprès des enfants atteints d’un TSAF. En 2005, elle a été co-lauréate, avec Luc Roy, de Tourisme-Québec pour l’organisation de la 1ère Conférence internationale francophone sur le TSAF. Elle collabore régulièrement avec les médias pour faire connaître le TSAF et participe à des tables d’expert sur la question. Depuis 2001, elle a dispensé plus de 400 heures d’ateliers et de formations sur les divers aspects du TSAF autant au Québec que dans d’autres provinces canadiennes. Depuis 1991, elle est la mère de Stéfanie une minuscule grande musicienne, atteinte du SAF, qui lui apprend beaucoup et fait le bonheur de ses jours.


Toutes ces expériences lui ont permis d’acquérir une connaissance approfondie, non seulement théorique mais aussi pratique, à la fois comme maman et comme professionnelle auprès des familles et des enfants, en contexte judiciaire ou volontaire, des diverses facettes du TSAF auxquelles se trouvent confrontés intervenants, parents, éducateurs et tous les professionnels concernés par le TSAF travaillant avec les femmes enceintes, les mères et les enfants, adolescents et adultes vivant avec le TSAF.

 

 

NOTRE MISSION EN 5 VOLETS :

  1. Diminuer le nombre de bébés exposés à l’alcool pendant la grossesse
  2. Accroître le dépistage et le diagnostic d’enfants, adolescents et adultes atteints du trouble du spectre de l’alcoolisation foetale (TSAF)
  3. Favoriser le bon développement des enfants exposés à l’alcool pendant la grossesse
  4. Stimuler le soutien aux personnes qui en prennent soin
  5. Rechercher et transmettre les connaissances sur les effets de l’alcoolisation foetale et les meilleures pratiques pour intervenir et prévenir efficacement